IA: ces choses qui font peur🎃

Published by Laurie Michel on

PODCAST On parle de bien-ĂȘtre numĂ©rique | Épisode 27

L’Intelligence Artificielle est de toutes les conversations, au travail, Ă  la maison. C’est une innovation qui Ă©volue de maniĂšre fulgurante et je voulais vous partager les 2 choses qui me font peur face Ă  l’IA.

Ça va vite

La premiĂšre qui me vient en tĂȘte c’est notre façon de la faire entrer dans nos vies. En la considĂ©rant comme fantastique et en gardant le pied sur l’accĂ©lĂ©rateur! Je trouve que l’on pousse beaucoup l’IA avant d’Ă©tudier les angles qui pourraient ĂȘtre nĂ©fastes pour la santĂ© des personnes et pour la sociĂ©tĂ©.

Car les outils qui sont en train d’ĂȘtre mis en place ont et vont transformer le monde et nos vies. Et aucune consultation n’a Ă©tĂ© faite Ă  ce sujet. Et en disant cela, je soulĂšve un autre problĂšme, l’Ă©ducation autour de la technologie. Je le vois dans mes interventions, nous avons encore des choses Ă  apprendre sur la technologie actuelle et ses impacts.. Alors avant de pouvoir mĂȘme prendre une dĂ©cision sur la place de l’Intelligence Artificielle dans nos vies, il faut comprendre les enjeux de nos outils numĂ©riques actuels.

Exemple des réseaux sociaux

Quand les rĂ©seaux sociaux sont arrivĂ©s, on a saluĂ© le fait qu’ils pouvaient nous connecter au monde, c’Ă©tait en effet assez rĂ©volutionnaire. Mais les angles comme l’addiction, les troubles de santĂ© mentale,.. Cela n’a pas fait les gros titres, comme on dit! Il y a eu des lanceurs d’alerte sur ce sujet assez tĂŽt. Cela aurait peut-ĂȘtre permis de crĂ©er des plateformes sociales qui fonctionnent plus sainement pour les utilisateurs. Mais au lieu de cela, on s’est Ă©merveillĂ© presque de voir que les utilisateurs surconsommaient

Aujourd’hui, j’ai l’impression que nous n’avons presque pas le droit d’Ă©mettre des questionnements sur certaines innovations. Si on questionne alors c’est qu’on est anti-technologie ou anti-Ă©volution. Cela n’a aucun rapport.

Car oui d’un cĂŽtĂ©, cela est incroyable pour la santĂ©, la science, la recherche, notre mode de vie … Et d’un autre cĂŽtĂ© cela peut ĂȘtre dangereux. Imaginez les cyberattaques de demain!

Votre tĂ©lĂ©phone sonne, c’est la voix de votre conjoint, vous la reconnaissait mais en fait ce n’est pas votre conjoint.

Admettons, vous mettez en place un code avec votre moitiĂ©. Une date de rencontre ou le lieu d’un Ă©vĂ©nement spĂ©cial pour vous deux afin de valider qui est au bout du fil. En avez-vous parlĂ© dans vos communications en ligne de ce code? Si c’est le cas, c’est facilement trouvable…

Avouez que mon épisode spécial Halloween réussit son coup et que vous avez des frissons?!

Le ‘pourquoi’ avant le ‘c’est gĂ©nial’

Attention, je ne dis pas qu’elle devrait ĂȘtre crainte ou diabolisĂ©e, je pense cependant que nous en sommes Ă  un point aujourd’hui, ou l’on devrait rĂ©flĂ©chir Ă  la raison pour laquelle on dĂ©veloppe des innovations.

Est-ce que c’est pour amĂ©liorer notre mode de vie? notre façon de travailler? Est-ce que c’est juste parce qu’on peut le faire et on va voir ensuite Ă  quoi cela sert?

Je n’ai pas peur de la rĂ©volution que l’Intelligence Artificielle va faire et ĂȘtre dans notre monde de demain. Je pense que les prochaines annĂ©es vont ĂȘtre riches en dĂ©couvertes incroyables qui vont bouleverser peut-ĂȘtre mĂȘme nos croyances. Les emplois qu’elle va remplacer vont ĂȘtre eux-mĂȘmes remplacĂ© par de nouveaux emplois. Et on l’utilise dĂ©jĂ  depuis des annĂ©es Ă  vrai dire. Vous utilisez Siri?

Je me questionne davantage sur quelle tĂąche on veut confier aux machines!

On navigue dans des crĂ©ations, certes fantastiques mais notre sociĂ©tĂ© n’a pas dĂ©cidĂ© concrĂštement ce qu’on veut confier Ă  l’a machine l’IA et ce qui serait pertinent de garder pour nous.

Nous avons aujourd’hui des outils qui peuvent nous aider Ă  rĂ©duire notre rĂ©flexion, Ă  Ă©crire pour nous, Ă  penser. Est-ce que c’est positif? Est-ce que cela pourrait avoir des impacts sur notre capacitĂ© Ă  rĂ©flĂ©chir par nous-mĂȘme?

Et c’est un sujet mondial, nous devrions avoir une institution mondiale pour lĂ©gifĂ©rer sur l’IA et aussi obliger les entreprises privĂ©es Ă  une certaine Ă©thique, tant pour la planĂšte que pour les humains.

Le biais

Un autre aspect qui est je pense impĂ©ratif de discuter, c’est que toutes les machines qui Ă©crivent, rĂ©pondent Ă  des questions ont Ă©tĂ© programmĂ©es par des humains.

Elles ont un biais. Celui du programmeur. Elles ne sont donc pas neutres, elles Ă©crivent et rĂ©pĂštent ce qu’on leur a dit de dire et de rĂ©pĂ©ter. Ou elles apprennent des statistiques et vont faire une mauvaise sĂ©lection, je pense au cas Amazon. Ils ont voulu utiliser l’IA pour le recrutement et la machine a conclu que les CV sĂ©lectionnĂ©s Ă©taient masculins majoritairement donc les femmes ont Ă©tĂ© sorti du processus de sĂ©lection!

Ces systĂšmes sont en construction et il est important de le garder en tĂȘte et de ne pas les mettre sur un piĂ©destal. Chat GPT se trompe.

Manipulation

Les robots sont parmi nous! Tellement Ă©trange dire ça Ă  voix haute! Sur les plateformes, les faux profils sont de plus en plus sophistiquĂ©s et complexes Ă  dĂ©tecter. Ce qui veut dire que l’on peut manipuler l’opinion aujourd’hui, et qu’en sera-t-il demain? C’est complexe parce qu’on ne le voit pas, Ă  premiĂšre vue et pourtant, certains commentaires sur les rĂ©seaux sociaux par exemple, pourraient nous pousser Ă  croire que l’opinion publique s’oriente d’un cĂŽtĂ© ou de l’autre. Alors qu’en fait c’est faux. Une nouvelle façon de tricher.

RĂȘvons ensemble

Chacun d’entre nous a le devoir de suivre les Ă©volutions de ce grand chamboulement numĂ©rique et sociĂ©tal. Il doit ĂȘtre portĂ© par tous les citoyens du monde. Nous devons nous impliquer.

S’impliquer, cela veut dire Ă©galement rĂȘver.

J’ai envie que l’on rĂȘve ensemble! Je voudrais vous partager des innovations technologiques dont je rĂȘve!

  1. Une technologie qui Ă©limine l’ordinateur, que le nouveau mode de travail soit autre chose qu’un Ă©cran ou un monde virtuel
  2. Me tĂ©lĂ©porter, of course 😉 !
  3. Capturer des photos sans avoir d’appareil dans les mains mais j’avoue que celui-ci ressemble Ă  un Ă©pisode de Black Mirror qui se termine pas super bien!

Je veux vous entendre, je vais vous partager un formulaire pour que vous me partagiez votre avis sur ce sujet et vos rĂȘves en ce qui concerne les innovations technologiques.

Et je voudrais vous inviter Ă  partager cet Ă©pisode ou article de blogue Ă  vos amis, vos collĂšgues. CrĂ©ons ensemble un mur virtuel de nos rĂȘves en matiĂšre d’innovation technologique 🙂

Vos rĂȘves technologiques

Categories: podcast

Laurie Michel

Laurie est confĂ©renciĂšre et formatrice spĂ©cialisĂ©e dans le bien-ĂȘtre numĂ©rique. Auteure du livre Moins d'Ă©crans - Plus de moments prĂ©sents, elle a fondĂ© Vivala, entreprise pionniĂšre du bien-ĂȘtre numĂ©rique depuis 2019. Laurie a dĂ©jĂ  sensibilisĂ© et outillĂ© plus de 11 500 employĂ©s et gestionnaires face aux enjeux de l'hyperconnectivitĂ© et droit Ă  la dĂ©connexion. Elle vous accompagne pour instaurer de saines habitudes numĂ©riques.

FR