Vivala sensibilise plus de 10 856 personnes à l’hyperconnectivité au cours des 12 derniers mois

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Saint-Sauveur le 1er décembre 2022

Vivala se félicite d’avoir sensibilisé et outillé par le biais de conférences, formations et accompagnements personnalisés, plus de 10 856 employés et gestionnaires aux enjeux liés à l’hyperconnectivité et au droit à la déconnexion au
Québec en 2022…

À l’heure où les organisations mettent tout en place pour réussir leur transformation numérique, un aspect de ce virage technologique est parfois oublié : l’humain.

<< De nombreuses personnes éprouvent de la difficulté à reprendre le contrôle de leur consommation numérique et à se déconnecter en dehors des heures de travail >>, nous explique Laurie Michel, la fondatrice de cette entreprise novatrice et première en son genre, spécialisée dans les services et produits de bien-être numérique depuis mars 2019.

Laurie Michel, fondatrice de Vivala et auteure du livre intitulé Moins d’écrans Plus de moments présents, un programme d’aide à la déconnexion numérique.

L’hyperconnectivité est un usage élevé voir excessif de la technologie et d’Internet et peut avoir des impacts importants sur notre santé mentale et physique. Il faut savoir qu’un adulte ouvre son téléphone cellulaire une fois toutes les 9 minutes en moyenne, on parle de 99.2% des utilisateurs de téléphones intelligents qui souffrent de nomophobie, la peur d’être séparé de son téléphone cellulaire!

En plus d’être inquiétant pour notre santé générale, une mauvaise utilisation des outils numériques a des répercussions négatives sur la productivité des équipes, les distractions numériques représentant une perte de temps de 28% dans une journée de travail. Cela vient également perturber la frontière entre la vie personnelle et professionnelle et de ce fait complexifier la conciliation famille-travail et l’accès à la déconnexion.

<< La technologie est omniprésente dans nos vies et Vivala se donne pour mission d’aider la communauté à mieux comprendre sa relation avec le numérique afin de l’utiliser d’une façon saine au quotidien. Nos services sont accessibles à toutes les organisations, nos clients vont de petites équipes aux plus grands employeurs du Québec. >> rajoute Laurie Michel.

Vivala offre une dizaine de formations et conférences de bien-être numérique et fait également de l’accompagnement pour l’instauration de plan d’action sur mesure afin de faire vivre le droit à la déconnexion en entreprise.

Pour plus d’informations: http://www.Vivala.ca | info@vivalaoffline.com


À propos de Vivala

Vivala est la première entreprise québécoise spécialisée dans le bien-être numérique et l’aide à la déconnexion. L’entreprise développe des produits d’aide à la déconnexion entièrement fabriqués au Québec et offre des services de bien-être numérique en entreprise dans un objectif de mieux-être au travail.

Vivala a été Lauréat Local et Régional du concours OSEntreprendre 2021 dans la catégorie Innovation Technologique et Technique. L’entreprise est également certifiée marque féminine WBE.

Contact presse:

Laurie Michel

info@vivalaoffline.com

http://www.Vivala.ca

Le multitâche est un mythe !

Selon une étude de l’INSERM, le cerveau humain n’est pas capable de réaliser plusieurs tâches de manière strictement simultanée. 

C’est physiquement impossible de faire du multitâche.

( Relire cette phrase plusieurs fois! )

Le cerveau humain n’est pas conçu pour pouvoir faire plusieurs choses à la fois qui stimulent les mêmes ressources cognitives. Il nous faut 0.25 secondes, soit un quart de seconde pour que celui-ci analyse et soit en mesure de changer de tâche.

À la recherche de gain de temps, nous sommes en réalité 40% de moins productif.

Pourquoi le multitâche est mauvais pour notre santé ?

Dans son article Le secret de notre cerveau multitâche enfin révélé, la journaliste spécialisée en Neuroscience, Elena Sender, revient sur l’étude Nature réalisée par l’Institut de Neurosciences de l’Université de New-York, qui a récemment prouver que le cerveau devient moins performant lorsqu’on le stimule avec deux tâches, celui-ci anticipe la tâche à venir et l’incite à diminuer ses performances sur la tâche en cours.

Cette capacité implicitement exigée et fortement valorisée dans notre monde hyper connecté n’est en fait qu’une illusion qui se révèle bien dangereuse pour notre santé mentale et physique:

  • Sauter d’une tâche à une autre met à mal notre habilité à prendre des décisions, à savoir prioriser et nous fait perdre du temps. Plus tu changes de tâches, plus tu perds de l’énergie et moins tu avances ta tâche.
  • Cela diminue petit à petit notre concentration et affecte la compréhension.
  • L’impact sur notre santé physique est inquiétante: stimuler notre cerveau de la sorte sans arrêt le stresse démesurément. Ce qui le fatigue plus vite, augmente notre rythme cardiaque et notre hormone de stress. Ce qui peut mener à une surcharge cognitive.
  • Vous ne profitez pas de l’instant présent. À la maison, si vous lisez vos courriels pendant un moment en famille, vous manquez l’instant avec vos proches, vous êtes là physiquement mais votre tête est ailleurs.
  • Il peut être très dangereux. Par exemple, conduire en envoyant un message ou lire une notification diminue considérablement ton temps de réaction et peut avoir des conséquences catastrophiques.
  • Il diminue notre créativité qui a besoin de calme, d’énergie pour pouvoir imaginer de nouvelles choses, avoir des idées …

Quand le multitâche peut-il nous rendre efficace ?

Vous allez nous dire que vous pouvez faire du multitâche dans certaines situations.

Et vous aurez raison! Vous ne pouvez pas faire deux tâches complexes en même temps par contre vous pouvez parler et marcher en même temps!

Il est donc possible de faire des tâches qui sont dites automatiques. L’action de marcher est un phénomène automatique qui ne demande plus de réflexion au cerveau, mais qui fait appel à la zone qui active les mouvements de ton corps et n’utilise donc pas la même ressources cognitives que celle de parler.

Ainsi vous pouvez cuisiner et écouter de la musique en même temps.

Par contre lorsque vous faites votre do-to liste de la semaine et que vous regardez en même temps la télévision, en vérité vous ne pouvez pas porter de l’attention aux deux, l’un des deux est sacrifié…

Quand vous écrivez un courriel et que vous êtes en conversation avec votre ami, vous ne pouvez pas porter de l’attention aux deux car vous stimulez la même partie du cerveau qui fait appel au langage.

Comment se protéger?

Un objectif à la fois pour éviter un épuisement mental et physique.

Au travail

1. Ranger le téléphone, l’ordinateur, la tablette pour créer votre bulle de concentration.

2. Trouver un endroit loin de toutes distractions pour réfléchir à une priorisation des choses à faire pour votre journée ou ta semaine.

3.Faire une liste sur un morceau de papier pour éviter d’être interrompue par la vidéo de chat envoyée par un ami sur Messenger!

4. Une fois que vous avez un plan de match, organiser votre agenda pour avancer vos priorités.

À la maison

On s’entraîne à faire qu’une seule chose à la fois!

Conclusion

Vous savez désormais d’où provient ce sentiment de débordement, d’épuisement intense que vous avez peut-être déjà ressenti alors que vous veniez tout juste de vous installer au bureau un lundi matin! Le multitâche fait partie des répercussions de l’hyperconnectivité, ou quand on se prend pour une machine !

La technologie est formidable et nous aide à être plus productif, facilite notre vie pour bien des choses mais nous devons prendre en considération les besoins et limites de notre corps afin de ne pas l’user, le mettre en danger. Rappelons-nous que nous sommes des humains avec des composants qu’un ordinateur n’a pas.

FR